Prothèse totale de genou

Qu'est-ce que c'est ?


Il s'agit de remplacer l'articulation du genou qui est abimés par l'usure (arthrose).

Vue de coupes Ostéonécrose




Quand le cartilage est très usé, les deus os (fémur et tibia se touchent, comme sur la radio de gauche).


Il y a trois compartiments dans un genou :


-les deux compartiments fémoro-tibiaux (interne et externe)

-le compartiment fémoro-patellaire


Ces trois compartiments sont remplacés lors de la pose d'une prothèse totale de genou.

On peut aussi remplacer uniquement le compartiment qui est touché par l'usure en faisant une prothèse uni-compartimentale (ou demi-prothèse). Mais cela nécessite certaines conditions qui ne sont pas tout le temps réunis.


L'intervention consiste à retirer le cartilage usé, et à le remplacer par deux pièces metalliques (une sur le femur, et une sur le tibia). Les pièces en frottement seront elles en plastiques (une entre le fémur et une collée sur la rotule).

Structure d'une prothèse Structure d'une prothèse




Ces pièces peuvent être fixées de deux manières :


-Mise « en force », et recouverte d'une surface qui permet à l'os de « s'arrimer » dessus.


-Mixées par l'intermédiaire d'un « ciment » (en fait le même que le ciment dentaire), qui permet aux deux pièces de s'adapter parfaitement.


Schéma insertion de la prothèse





Quelle est la durée de vie ?


La durée de vie de la prothèse dépend de trois grands facteurs :


-l'absence d'infection

-la qualité de la fixation osseuse

-la vitesse d'usure de la partie plastique entre le fémur et le tibia


Ces facteurs sont bien entendu influencés par les caractéristiques intrinsèques de chaque patient (poids, activités, etc…).


La durée de vie habituelle d'une prothèse de genou en dehors de tout problème, et dans le cadre d'une utilisation habituelle, est de 15 à 20 ans.






A quoi ressemble la cicatrice ?


La cicatrice est située sur la face antérieure du genou et mesure entre 10 et 15 cemtimètres.

Cicatrice

Quelle est la durée d'hospitalisation ?


La durée d'hospitalisation est de une semaine.


Elle peut être suivie d'une période en centre de rééducation (ou de convalescence). Cela se décide au cas par cas.




Quelles sont les suites opératoires ?


Le lever est immédiat, la marche en plein appuis également.

En fin d'intervention, un tuyau (ou redon) est laissé en place, son rôle est de collecter le sang et d'éviter la formation d'un hématome.

Ce drain sera retiré par l'infirmière dans le service au bout de deux à trois jours.


Les pansements sont à refaire tous les deux jours jusqu'à cicatrisation complète.


Les agrafes peuvent être retiré au bout de 15 jours.


La rééducation est immédiate et primmordiale. Elle doit lutter contre l'apparition d'un flessum (genou qui à du mal à tendre complétement), travailler la flexion (il faut atteindre 110° de flexion pour pouvoir monter et descendre les escaliers). Il faut également renforcer les muscles de la cuisse.


La rééducation dure environ trois mois.



Il faut entre 6 semaines et trois mois pour marcher sans boiter, et il faut compter un an pour avoir le résultat définitif





Quels sont les principaux risques de l'intervention ?


Il y a les risques de toute intervention chirurgicale.



Les risques spécifiques à ce type d'intervention sont :


- L'infection :


Il faut donc consulter un dentiste avant l'intervention pour éliminer tout foyer infectieux bucco-dentaire, et faire une analyse d'urine 10 jrs avant l'opération. En cas d'infection une nouvelle opération doit être faite pour laver la prothèse et mettre sous traitement antibiotique. Dans de rares cas, il faut changer la prothèse, et cela peut conduire à avoir la jambe raide.



- La phlébite :


C'est un caillot de sang qui se forme dans une veine de la jambe, et qu'il faut traiter pour qu'il n'évolue pas vers l'embolie pulmonaire. Pour éviter la survenue d'une phlébite, il faut prendre un traitement anti-coagulant pendant un mois après l'opération.



Il faudra donc bien suivre les consignes données par les kinés pendant l'hospitalisation.

Ces consignes sont surtout à suivre pendant les trois premiers mois post opératoire.




Que peut on faire avec une prothèse totale de genou ?


Avec une prothèse de genou, on peut avoir une activité quotidienne quasi normale.


La marche en randonné est possible. Le sport est possible, mais le sport « en charge » (course à pied etc…) , ou avec contact est interdit. Le sport en pivot (avec des changements de direction (tennis etc…) est fortement déconseillé.